Telecharger Qui es-tu, Alaska ?

by admin on September 1, 2014

Telecharger Qui es-tu, Alaska ? GRATUITEMENT PDF, EPUB, LIVRE en ligne

download 25 182x300 Telecharger Qui es tu, Alaska ?

  • Poche: 416 pages
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (17 mars 2011)
  • Collection : Pôle Fiction – Filles
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070695794
  • ISBN-13: 978-2070695799
  • ISBN-13: 978-2092543030

download megamix Telecharger Qui es tu, Alaska ?

 Miles Halter a seize ans mais n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l’insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante.
Amitiés fortes, amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire, et fondre en larmes l’instant d’après…

«Le défi en écrivant Qui es-tu Alaska ? était de comprendre qu’un roman est là pour révéler la vérité, sans se préoccuper des faits. Car pour citer William Faulkner : “C’est la vérité qui m’intéresse, pas les faits.”»
John Green

On aime ! Ce roman séduira tous les amateurs d’émotions fortes et d’histoires sans fard.
Je bouquine

John Green a grandi en Floride avant de partir pour l’Alabama, en internat. Diplômé de l’université, il a travaillé pendant six mois comme aumônier étudiant dans un hôpital pour enfants. Il a ensuite vécu quelques années à Chicago, où il a été critique littéraire et présentateur radio. Il vit aujourd’hui à Indianapolis.

Extrait

Cent trente-six jours avant

La semaine qui a précédé mon départ de Floride, où je laissais ma famille et ma petite vie insignifiante pour aller en pension dans l’Alabama, ma mère n’a eu de cesse de m’organiser une fête d’adieu. Dire que je n’en attendais pas grand-chose est un euphémisme. Plus ou moins obligé, j’ai invité tous mes «camarades de classe», la bande de nases du cours d’art dramatique et les blaireaux du cours d’anglais que, contraint et forcé, je côtoyais à la cafétéria lugubre de mon lycée, en sachant pertinemment que personne ne viendrait. Ma mère s’est pourtant entêtée, étant intimement persuadée que je lui avais caché ma popularité durant toute ma scolarité. Elle a préparé presque une soupière de sauce artichaut. A décoré le salon de serpentins verts et jaunes, les couleurs de mon nouveau bahut. A disposé deux douzaines de petits pétards tout autour de la table basse.
Et ce fameux dernier vendredi, alors que j’avais pratiquement bouclé mes valises, elle s’est assise à 16h56 sur le canapé du salon à côté de mon père et a attendu patiemment l’arrivée de la cavalerie des «au revoir» à Miles. Ladite cavalerie s’est résumée en tout et pour tout à deux individus : Marie Lawson, une toute petite blonde avec des lunettes rectangulaires, et son copain un peu fort (pour être gentil), Will.
- Salut, Miles, a dit Marie en s’asseyant.
- Salut, ai-je répondu.
- Tu as passé un bon été ? a demandé Will.
- Pas mal. Et toi ?
- Correct. On a fait Jésus-Christ Superstar. J’ai donné un coup de main aux décors. Marie était à la lumière, a précisé Will.
- Sympa, ai-je approuvé en hochant la tête d’un air entendu.

Revue de presse

Amitiés fortes, amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire, et fondre en larmes l’instant d’après… À partir de 15 ans.

Biographie de l’auteur

John Green, né en 1977 à Indianapolis, fait des études universitaires en Ohio et, après ses diplômes de littérature et de théologie, devient pendant six mois aumônier dans un hôpital pour enfants incurables. Il décide que cette vie n’est pas pour lui et s’oriente vers la radio et la critique littéraire. C’est à l’âge de vingt-cinq ans qu’il écrit son premier roman, “Qui es-tu Alaska ?”, et remporte le prestigieux M. L. Printz Award du meilleur livre pour adolescents. Ce titre suscite immédiatement l’admiration des critiques, libraires et lecteurs et ne cesse, depuis, de figurer sur la liste des best-sellers dans plus de trente pays. Peu d’auteurs savent à ce point restituer la profondeur émotionnelle de l’adolescence. « J’adore l’intensité que les adolescents mettent, non seulement dans leur premier amour, mais aussi dans leurs premiers chagrins, la première fois qu’ils affrontent la question de la souffrance et du sens de la vie. Les adolescents ont le sentiment que la façon dont on va répondre à ces questions va importer. Les adultes aussi, mais ils ne font plus l’expérience quotidienne de cette importance », confie-t-il. D’une énergie inouïe, il crée en 2007 avec son frère, Hank, une chaîne de vidéos en ligne qui sont prétextes à des discussions tous azimuts sur tous les sujets (de la guerre en Centrafrique à Justin Bieber). Connue aujourd’hui sous le nom de Vlogbrothers (youtube.com/vlogbrothers), elle devient l’une des chaînes les plus populaires de l’histoire du Net, dont les vidéos cumulent plus de 200 millions de vues. En 2012, ils créent également une chaîne de vidéos éducatives, Crash Course, qui leur vaut la médaille de l’Innovateur 2013 du Los Angeles Times. John Green publie en 2008 “La face cachée de Margo”, qui a figuré dans la liste des best-sellers du New York Times et obtient le prix Edgar Award du meilleur roman pour jeunes adultes. En 2010, il cosigne le roman “Will & Will” avec David Levithan, autre grande voix de la littérature pour adolescents. Les critiques sont unanimes, et le magazine littéraire Kirkus (à l’intention des bibliothèques et librairies) dit par exemple : « Une histoire d’amour existentielle et bouillonnante qui mêle brillamment la farce à la réalité ». En 2012 paraît “Nos étoiles contraires”, roman aujourd’hui adapté au cinéma. Ce dernier domine les listes des meilleures ventes et est traduit dans près de cinquante langues. Le célèbre magazine Time sélectionne John Green dans sa liste des « 100 personnes les plus influentes du monde » en 2014. Il vit à Indianapolis avec sa femme et leurs deux enfants.

Leave a Comment

Previous post: