Telecharger Ne lâche pas ma main

by admin on August 30, 2014

Telecharger Ne lâche pas ma main GRATUITEMENT PDF, EPUB, LIVRE en ligne

download 21 183x300 Telecharger Ne lâche pas ma main

  • Poche: 439 pages
  • Editeur : POCKET (26 avril 2014)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266244388
  • ISBN-13: 978-2266244381

download megamix Telecharger Ne lâche pas ma main

 Saint-Gilles-les-Bains. Christos, flic de son état, est habitué à se laisser bercer par la douceur de l’île de La Réunion, les effluves de zamal et le rhum bibasse concocté par le barman de l’hôtel Alamanda. Mais Liane vient de disparaître de l’établissement, avec ses bagages. Les traces de sang dans la chambre, sa fuite avec leur fille de six ans, tout accuse le mari, Martial Bellion. Le fugitif semble bien connaître le coin, et sa cavale est ponctuée de cadavres. Une course-poursuite haletante dans la moiteur des tropiques, un slalom vertigineux entre barrages, patrouilles volantes et fantômes du passé…

Extrait

Saint-Gilles-les-Bains, île de La Réunion
Vendredi 29 mars 2013

1

Quelques pas mouillés

15 h 01

- Je monte une seconde à la chambre.
Liane n’attend pas de réponse, elle informe juste sa fille et son mari, enjouée, radieuse, tout en s’éloignant déjà de la piscine.
Gabin, derrière son bar, la suit des yeux avec une discrétion professionnelle. Cette semaine, Liane est la plus belle fille de l’hôtel Alamanda. Et de loin… Pourtant, elle n’est pas exactement le genre de touristes sur lesquelles il aime laisser traîner les yeux, d’ordinaire. Petite, très fine, presque pas de seins, mais elle possède un je-ne-sais-quoi de classe. Sa peau encore blanche, peut-être, avec un bouquet de petites taches de rousseur qui commencent à pointer dans le bas de son dos, juste au-dessus de son maillot émeraude et or. Ce petit cul qui s’éloigne aussi, qui se balance doucement comme un fruit vert bercé par le vent. La fille, pieds nus, semble marcher sur la pelouse sans briser le moindre brin d’herbe. Gabin la suit encore du regard jusque dans le patio, après les transats blancs, à moitié dissimulée par un palmier trop maigre. La dernière image qu’il a d’elle, c’est ce qu’il dira à la capitaine Purvi, c’est de la voir faire tomber discrètement le haut de son maillot ; la fugitive vision sexy d’un dos nu, d’un sein blanc, d’une moitié de téton, juste le temps qu’elle attrape sa grande serviette coucher de soleil et qu’elle l’enroule autour d’elle.

15 h 03

Naivo, à l’accueil, derrière son bureau d’acajou, rend comme il peut le sourire mouillé de Liane.
- Bonjour, mademoiselle…
Elle passe dans le hall encombré, entre un présentoir de cartes postales et un étendoir recouvert de paréos et de chemises à fleurs. Sa chevelure blonde goutte sur l’éponge de la serviette au-dessus de sa poitrine. Naivo trouve cela joli, ces épaules sans bretelles, sans marques, blanches. La fille avance doucement, pour ne pas glisser, elle est pieds nus. C’est interdit normalement, mais Naivo n’est pas là pour faire chier les touristes. L’eau ruisselle le long des jambes de la fille. Une seconde plus tard, elle a disparu en direction de l’ascenseur et il ne reste d’elle que quelques flaques. Comme Amélie Poulain lorsqu’elle fond en larmes, a pensé Naivo sur le moment. Il ne sait pas pourquoi. C’est ce qu’il pensera toujours par la suite. Pendant des heures et des nuits à se torturer la mémoire. La fille s’est évaporée, au sens propre du terme. Mais il n’osera pas en parler aux flics. Pas sûr qu’ils comprennent ce genre de truc, les flics.

Revue de presse

Un suspect idéal, ce Martial qui semble connaître le coin comme sa poche, et s’est lancé dans une traversée de l’île ponctuée de cadavres pour honorer un mystérieux rendez-vous à l’anse des Cascades. Une cavale haletante sous les tropiques et une enquête bouclée en trois jours pétants. (Gérard Thomas – Libération du 28 mars 2013)

Soupçonné à tort du meurtre de sa femme, un père fuit, avec sa fille, des poursuivants impitoyables. Édité d’abord chez un petit éditeur normand, Michel Bussi a brûlé les étapes et tient aujourd’hui une place singulière dans le polar français. C’est qu’il aime tout bêtement raconter des histoires, dosant savamment suspense et analyse psychologique, attachant un soin particulier à l’atmosphère et concoctant des intrigues complexes sans recourir aux ficelles qui encombrent maints romans actuels. (Roger Martin – L’Humanité du 14 juin 2013)

Biographie de l’auteur

Michel Bussi est professeur de géographie à l’université de Rouen. Il est l’auteur de plusieurs romans, dont Nymphéas noirs(polar français le plus primé en 2011) et Un avion sans elle(prix Maison de la Presse 2012, prix du Roman populaire et prix du Meilleur Polar francophone). Il vit à Darnétal.

Leave a Comment

Previous post:

Next post: